top of page
  • Arthur Singh

Retour sur ma mission


Ce qui m’a initialement motivé en choisissant de réaliser un service civique, était l’opportunité de travailler dans un milieu professionnel concret dont l’environnement me plairait.


En effet, l’expérience pratique m’a énormément manqué durant mes années de licence. Débarquant seul d’Inde où j’avais passé toute ma scolarité, je me suis lancé en France dans le cursus « information et communication » à Montpellier durant trois ans d’études dont une longue année de crise sanitaire. Arès avoir ainsi été isolé dans un 18m2 sur le campus déserté, j’avais envie de ne plus me retrouver uniquement derrière un ordinateur mais de découvrir le monde ! La formule du service civique m’a alors semblé idéale pour prendre le temps de réfléchir à mon avenir, et c’est avec cette envie d’affiner mes expériences professionnelles que j’ai été attiré par la compagnie A force de rêver.


Autour d’un café, Nathalie Sevilla m’a proposé de réaliser mon service civique au sein de sa compagnie théâtrale. J’ai senti que cette aventure m’attirait. Pourquoi ne pas sortir de ma zone de confort ? Découvrir et me confronter à des domaines différents ? Et seulement quelques jours plus tard, c’était la plongée dans un nouvel univers professionnel, humain et artistique, inscrit dans le domaine du théâtre, un milieu qui me plaît mais que je connaissais peu et que j’ai appris à le découvrir de l’intérieur. Mon arrivée s’est fait de manière soudaine et excitante, je me suis retrouvé dans un milieu mouvementé, dynamique et riche d’expériences !


Durant mon engagement de 6 mois j’ai eu l’opportunité de découvrir et approfondir de nouvelles connaissances. Les nombreuses rencontres et les multiples actions que j’ai pu mener avec la compagnie ont été une expérience nécessaire et révélatrice par rapport à mes capacités et ma confiance en moi. Les responsabilités et les tâches données par Nathalie Sevilla et Miguel Angel Sevilla m’ont permis de murir et d’acquérir de nouvelles qualités riche (peut-être préciser les qualités que tu as pu acquérir?).


Des interventions dans des EHPAD, des théâtres, des centres socioculturels, des rendez-vous dans les mairies, des collèges, les demandes de subventions… Je me sentais parfois débordé d’informations et de taches, mais au fil du temps en comprenant le fonctionnement de la compagnie j’ai pu trouver ma place. La multiplicité et la diversité des taches m’ont fait oublier l’année de crise sanitaire et m’a permit de découvrir un nouveau monde : le monde professionnel.


C’était pour moi un plaisir de pouvoir travailler avec le groupe du laboratoire à théâtre, le CLAS et les participant•e•s en ASL. Rencontrer ces personnes et participer aux ateliers avec eux, nous à permis de partager nos histoires, des rires, des souvenirs mais aussi des moments de fatigue et de travail acharné ! Le groupe a beaucoup évoluer ces derniers mois. Nous avons monté un projet ensemble et nous l’avons concrétisé. Des improvisations, la rédaction de texte, la distribution des rôles, c’est ensemble que nous avons réussi à mener cette action à bien. Je suis arrivé en tant que service civique et je sors en tant que membre de l’équipe !


Bien évidemment, je n’assurais pas toutes mes taches dès le début. Pour annoncer un événement, je n’arrivais pas tout le temps à me faire entendre par tout le monde, je devais donc demander de l’assistance à Nathalie. Ou bien, en tant qu’animateur je n’avais pas assez d’autorité avec les enfants du CLAS ! Mais on m’a toujours guidé et aidé dans les moments durs et j’ai toujours pu compléter mes taches tout en tirant du plaisir. Gérer un groupe de jeunes en situation d’handicap, être animateur, m’a plongé dans une interaction constante avec les participants et avec leurs foyers. Mes responsabilités ont affiné mes compétences en communication, organisation et m’ont donné de la confiance.


C’est ce que je recherchais profondément en décidant de réaliser un service civique et de prendre ainsi une année de césure. Cette expérience au sein de la compagnie constitue un espace d’enrichissement nouveau. Elle m’a permis d’aller à la découverte, d’un environnement professionnel et artistique, de manière utile et intéressante.


Mon expérience au sein de la compagnie A force de rêver sera d’une grande utilité pour mes projets futurs et mes attentes.

Aujourd’hui, je comprends mieux dans quel domaine je me projette en master ou dans ma vie professionnelle.

Ce service civique m’a redonné une grande motivation et une envie de travailler dans les métiers créatifs pour mon avenir.

8 vues0 commentaire
  • Facebook
  • Instagram
logo%20ss%20labo%20fond%20noir_edited.jp
bottom of page