"Pour Raymond Queneau les œuvres se divisent en deux grandes catégories : les œuvres Illiade et les œuvres Odyssées. (…) dans l’un des cas, le personnage est plus grand que son lieu, dans l’autre c’est le sujet qui comprend le personnage.(…)

Dans les textes de Miguel Angel Sevilla, c’est la barre de séparation entre Illiade et Odyssée qui devient elle-même folle, flottante, qui « joue » c’est elle, semble-t-il, l’héroïne de la pièce, et Sevilla dit d’autant mieux le monde - le lieu, le temps -, qu’il dit le sujet, et le sujet d’autant mieux qu’il dit le monde.'

Daniel Mesguich

Préface Alice Droz

Editions de l’Amandier

2001

"Le poète philosophe dramaturge nous offre ici une écriture de la rareté : cette rareté d’un penser sensible qui sait faire effraction dans les mots pour une langue Autre dans la langue, une Langue qui outrepasse les justes limites du signifié… tandis que témoigne par la voie allégorique - poétique -, la hauteur de vivre en connaissance avec les arbres… selon cette humilité qui enflamme l’eau de nos rêves.'

Philippe Tancelin

Préface De l’expatrié et autres textes

Editions de l’Harmattan

2018