• Nina Cohen

Yasmine nous raconte... F(l)ammes de Ahmed Madani


Le dimanche 26 Avril 2017, nous sommes allés à la MPPA St Germain, pour assister au spectacle F(l)ammes de Ahmed Madani.















Yasmine, Louis-David, Juliette, Dyana, Arnaud, Felix, Christian, Aissatou, Fredo
L'affiche de F(L)AMMES de Ahmed Madani

La critique de Yasmine : Le spectacle raconte l'histoire d'une dizaine de femmes toutes différentes, et pareilles à la fois. Elles ont leur propre identité sociale, culturelle, historique … C'est ce qui fait d'elles ce qu'elles sont aujourd'hui : des femmes avec un passé, un présent et un futur à découvrir.

J'ai beaucoup aimé cette pièce parce que leurs histoires m'ont parlé, je me suis retrouvée en elles, et je me suis sentie concernée par le sujet. En plus, le jeu d'acteur était vraiment super !


Yasmine - Les rebelles de la démocratie

L'Autoportrait de Jeannette selon Yasmine :

A la façon des personnages de Ahmed Madani, Yasmine s'est prêtée à l'exercice de l'autoportrait avec son personnage Jeannette dans la pièce L'Incendie de Miguel Angel Sevilla.


Moi, je viens d'une famille « normale » enfin si je puis dire... En fait c'est tous des matheux, ils font du business, alors que moi je suis plutôt littéraire. Mon frère et ma sœur ils ont réussi dans la vie, ça y est. Du coup ma mère espère que la petite dernière réussira aussi. La petite dernière c'est moi, Jeannette, comme Janet Jackson. Et moi ce que je veux c'est faire du théâtre. C'est un peu mon secret, parce que faire du théâtre ça veut pas dire réussir pour ma mère...
Je me rappelle de la première fois où je suis allée au théâtre avec ma classe, ça été la révélation ! « Le Bourgeois gentilhomme », avec des costumes et des décors d'époque vraiment magnifiques. C'était drôle, et en même temps un peu tragique on va dire. Le bourgeois, il veut devenir un level au dessus de ce qu'il est, du coup il prend des cours pour devenir quelqu'un qu'il n'est pas.
C'est un peu comme moi en fait. Je me fais passer pour une fille agressive et méchante, alors que je suis sensible et j'ai juste envie de faire ce que j'aime... Moi aussi je joue un rôle parce que je mets mon masque d'agressivité tous les matins.
Alors quand j'ai appris pour le camp de migrants, quand j'ai vu l'incendie, et qu'on ma parlé du vieil acteur syrien, ça m'a fait tilt ! La vie, on la vit qu'une fois, et je peux pas rester là à me lamenter pendant que d'autres ont fait du théâtre à leur risques et péril. Je veux monter la pièce des Suppliantes pour faire quelque chose d'utile ! Et en même temps, réaliser mon rêve...


Yasmine et tout le Laboratoire à théâtre seront eux aussi sur les planches de la MPPA St Germain en Novembre prochain pour jouer L'incendie !

4 vues0 commentaire
  • Facebook
  • Instagram
logo%20ss%20labo%20fond%20noir_edited.jp